nettoyage pendant la pandemie

Blog

Comment bien assurer le nettoyage de son entreprise en période de pandémie ?

Toute pandémie doit être prise au sérieux, aussi peu meurtrière soit-elle. Le cas le plus récent que nous pouvons évoquer est celui de la Covid-19. Cette dernière a donc obligé les employeurs à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour préserver la santé de leurs employés au sein de l’entreprise. Pour ce faire, des mesures concernant le nettoyage des locaux et des surfaces ont été prises. Comment cela doit-il se faire ? La réponse dans cet article !

Pandémie : entretien des entreprises en cas de situation normale

Les règles de désinfection et de nettoyage doivent tout d’abord être adaptées à la pandémie en cours. C’est la toute première chose à faire. En effet, en tant que responsables d’entreprises, vous vous devez d’assurer la sécurité et surtout la santé de vos employés, et ce, par tous les moyens. Toutes les mesures préventives doivent être prises, et vous devez également veiller à leur adaptation.

Que convient-il donc de faire ?

Afin de limiter autant que possible les contacts avec des zones ou surfaces contaminées, en plus des procédés de nettoyage standard des locaux, un nettoyage beaucoup plus spécifique et plus fréquent des surfaces en contact avec les mains, comme c’est le cas avec la Covid-19, est obligatoire. Dans le cas du nouveau coronavirus, vous devez utiliser un produit très actif sur le virus SARS-CoV-2 pour désinfecter les surfaces de contact. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter la page officielle de Nature Nett.

nettoyage-maison

Généralement, les produits utilisés sont les suivants : les savons, les détachants et les détergents contenant plusieurs tensioactifs. La désinfection à la vapeur est aussi une alternative. Diverses surfaces doivent être nettoyées, à savoir : les rampes d’escalier, les poignées de porte, les machines à café, les robinets, la salle de pause, tous les équipements collectifs et bien d’autres. Les toilettes doivent être également désinfectées. Tout en n’oubliant pas de fournir des produits ménagers ou des lingettes au personnel utilisant des bureaux partagés…

Pandémie : nettoyage des locaux en cas de contamination ou de suspicion

En cas de suspicion ou de réelle contamination, l’espace de travail occupé par l’employé en question doit être immédiatement nettoyé et désinfecté. Que ce soit les poignées de portes qu’il ait pu toucher, le téléphone, le matériel informatique, le bureau, etc., tout doit être désinfecté.

Dans l’un ou l’autre de ces cas, il est conseillé que la pièce soit aérée si cela est possible. L’entreprise doit également prévoir un protocole d’essuyage et de nettoyage à l’aide de lavettes jetables qui devront être imprégnées de solution désinfectante virucide. Ces lavettes seront par la suite utilisées pour le nettoyage des claviers, souris, plan de travail, tiroirs, porte-manteau, parois d’armoires, poignées de fenêtre, etc.

Le personnel qui devra, lui, se charger du nettoyage doit aussi se protéger avec au minimum des gants de ménage ou des gants jetables.

Quand est-ce qu’il faut mener les opérations de désinfection ?

Les opérations que nous venons d’aborder ne doivent être exécutées qu’en cas de nécessité absolue. En effet, l’usage régulier de produits désinfectants est capable d’avoir des impacts chimiques non négligeables sur l’environnement, mais peut également créer un déséquilibre de l’écosystème microbien. Il faut donc savoir quand se lancer.

Leave a Reply